actualités

cabinet ipso Italie : c'est le grand jour !

25 mars 2021

3...2...1... Ignition ! Après 5 mois de chantier et 4 semaines intenses d'aménagement, nous sommes fiers de vous présenter le petit nouveau de la famille ipso : ipso Italie !

Après avoir fait leurs armes à ipso Nation et ipso Saint Martin pendant quelques mois, les médecins associés Cécile Ung, Florence Pasquier, Julie Morrier, Perrine Guignet, Roxane Liard et Stéphane Sae Tang se lancent, ils sont désormais installés au 153 avenue de la Porte d'Italie dans le 13e arrondissement de Paris, près des métros Maison Blanche et Porte d'Italie. Ils seront appuyés au quotidien dans la gestion du cabinet par Mélanie (ancienne coordinatrice de site de ipso Saint Martin), et les assistantes médicales Camille, Iryna, Marie-Alix et Noa.

Les locaux sont situés au 7e étage d'un immeuble dans un quartier classé zone d'action complémentaire (ZAC) par l'Agence Régionale de Santé, et accueillent sur environ 350m2 9 salles de consultation lumineuses, qui donnent sur 200m2 de terrasses végétalisées.

Comme pour les autres cabinets ipso, l'équipe médicale propose une prise en charge globale avec de la médecine générale, du suivi pédiatrique, de la santé de la femme, ou encore la prise en charge des urgences quotidiennes. Les tarifs sont conventionnés secteur 1, sur des horaires étendus (7h30-22h30 en semaine, 9h-18h les samedis et jours fériés). Les médecins sont également accessibles en téléconsultation, et assureront des visites à domicile pour les patients qui le nécessitent.

L'équipe médicale est d'ores et déjà impliquée dans l'enseignement universitaire, et accueillera très rapidement des externes et internes en médecine.

Tout(e) patient(e) qui a choisi un médecin traitant au sein du réseau ipso pourra continuer à consulter dans n’importe quel cabinet en restant dans le parcours de soin, le dossier médical restant accessible aux praticiens en charge du suivi. Plus particulièrement, les patients suivis au cabinet ipso Italie resteront éligibles au programme Médecin Traitant Renforcé (MTR), lancé en juin 2020 (environ 1.700 patients adhérents à fin février 2021).

ouverture du cabinet médical ipso Ourcq

14 octobre 2020

C'est parti ! Nous sommes fiers de vous présenter le dernier né de la famille ipso : ipso Ourcq !

Après avoir été couvés à ipso Saint Martin pendant plus de 2 ans, les médecins associés Angèle Cheng, Emir Bouzouita, Florence Belleuvre, Laurène Bernard, Lucile Biaud et Vivien Genet ont pris leur envol et sont désormais installés au 151 avenue Jean Jaurès dans le 19e arrondissement de Paris, à côté du métro Ourcq. Ils seront appuyés au quotidien dans la gestion du cabinet par Clément, le coordinateur du site, et les assistants médicaux Manon, Agathe, Abdellah et Emmy.

Les locaux, des verrières industrielles lumineuses dans une cour intérieure, accueillent sur environ 350m2 9 salles de consultation et une infirmerie. Comme pour les autres cabinets ipso, l'objectif sera de proposer un prise en charge globale des besoins de santé quotidiens (médecine générale, suivi pédiatrique, suivi gynécologique, suivi de grossesse, urgences quotidiennes…), accessible à tous (tarifs conventionnées secteur 1), sur des horaires étendus (7h30-22h30 en semaine, 9h-18h les samedis et jours fériés). Les médecins seront également accessibles en téléconsultation, et assureront des visites à domicile pour les patients qui le nécessitent.

Les cabinets ipso fonctionnent en réseau, et tout(e) patient(e) qui a choisi un médecin traitant au sein du réseau peut continuer à consulter dans n’importe quel cabinet en restant dans le parcours de soin, le dossier médical restant accessible aux praticiens en charge du suivi. Plus particulièrement, les patients suivis au cabinet ipso Ourcq resteront éligibles au programme expérimental Médecin Traitant Renforcé, lancé en juin en partenariat avec l'Assurance Maladie.

Cette implantation dans un quartier classé zone d'intervention prioritaire (ZIP) par l'Agence Régionale de Santé, parmi les plus déficitaires en médecins généralistes par habitant à l'échelle du pays, doit contribuer à faire progresser l'accessibilité aux soins à tous, y compris pour les populations les plus fragiles. C'est une nouvelle étape importante dans notre volonté de déploiement sur le territoire francilien, pour répondre durablement aux besoins de lutte contre la désertification médicale et d'évolution du système de santé.

lancement du programme "Médecin Traitant Renforcé"

9 juillet 2020

Le 16 juin dernier, les médecins associés de nos cabinets intégraient leurs premiers patients dans le projet d'expérimentation article 51 porté par toute les équipes d'ipso santé et intitulé "programme Médecin Traitant Renforcé (MTR)".

La loi de financement de la sécurité sociale pour 2018 a introduit, en son article 51 la possibilité d’expérimenter de nouvelles organisations en santé. Ce dispositif est destiné à encourager, accompagner et accélérer le déploiement de modes de financement et d’organisations innovants et permet de déroger à de nombreuses dispositions législatives relatives aux règles de financement et d’organisation de droit commun.

Ce lancement marque la fin d'une période de 24 mois pendant laquelle ipso a beaucoup travaillé, en collaboration avec les institutions de santé publique (Ministère de la Santé, Assurance Maladie, ARS Ile-de-France), à définir un cadre qui encourage l’innovation organisationnelle de terrain, le développement de modalités de travail collaboratives et pluri-professionnelles structurées et efficientes.

Par ce programme, ipso espère pouvoir démontrer que l’organisation proposée contribue à :

  • renforcer le rôle du médecin traitant dans la coordination du parcours de soins ;
  • inciter les médecins généralistes à consacrer plus de temps à la prévention et à l'accompagnement des patients les plus fragiles ;
  • réduire les inégalités sociales de santé en apportant plus d’équité dans les prises en charge ;
  • améliorer l’accès aux soins et l’efficience des prises en charge ;
  • renforcer l’attractivité de l’exercice de la médecine générale pour les jeunes générations de médecins généralistes.

Concrètement, le programme porté par ipso santé cherche à repenser les modalités de financement pour donner plus d'autonomie aux équipes soignantes et ainsi permettre de :

  • prendre le temps nécessaire à la réalisation d’actes de prévention, de dépistage et de coordination ;
  • faire un suivi complet de l’état de santé du patient en intégrant pleinement les critères psychologiques et sociaux à son évaluation physique ;
  • solliciter directement, via un financement complémentaire, des partenaires extérieurs au système de soin actuel pour lutter contre le renoncement aux soins.

Après 3 semaines, les médecins d'ipso constatent une très forte adhésion de leurs patients à ce projet puisque :

  • 245 patients ont déjà intégré l'expérimentation ;
  • 96% des patients à qui ils en ont parlé en consultation se sont inscrits ou souhaitent en reparler plus précisément dans les prochaines semaines.

Les premiers retours des médecins participants sont également très positifs et poussent à continuer le déploiement de cette innovation dans tous les cabinets ipso.

Grâce à cette adhésion forte et au développement de nouveaux cabinets dans les prochains mois, ipso espère pouvoir intégrer plus de 10.000 patients dans l'expérimentation à horizon 18 mois.

Le cahier des charges complet relatif à l'expérimentation est consultable ici.

idomed et ipso santé récompensés pour leur expérimentation de téléconsultation à domicile pour les personnes âgées

3 septembre 2019

En présence notamment d'Agnès Buzyn, Ministre des solidarités et de la santé, et de Nicolas Revel, Directeur Général de la CNAM, le Dr Nicolas de Chanaud a reçu aujourd'hui, aux côtés de Virgine Drecq (SSIAD Apmad) et de Jean-Pierre Coudre (SSIAD Atmosphère), un prix du Ministère des solidarités et de la santé dans le cadre du concours vidéo "Parlez-nous télémédecine", pour l'expérimentation menée depuis 3 ans avec notre partenaire idomed auprès des personnes âgées dépendantes. Une belle reconnaissance pour toute l'équipe d'idomed et tous les soignants impliqués dans ce projet !

Le jury chargé de choisir les lauréats était composé de représentants de France Assos santé, de la Caisse nationale de l'assurance maladie (CNAM), la Haute autorité de santé (HAS), la Société française de télémédecine (SFT) et de membres du Ministère des solidarités et de la santé. Les trophées ont été remis à "des équipes déployant une télémédecine simple, renforçant l’accès aux soins et le lien avec le patient ainsi que la collaboration entre les professionnels".

Le Dr Nicolas de Chanaud en a profité pour souligner le gain de temps permis par la solution idomed, qui limite les déplacements des médecins à domicile, lui permet in fine de voir plus régulièrement les patients, et d'améliorer le suivi et la coordination avec les infirmiers. Il a également relevé la forte adhésion des patients, malgré les réticences initiales de beaucoup de professionnels de santé.

Il a également profité de cette tribune pour adresser quelques messages. Aujourd'hui les outils de télémédecine se développent essentiellement auprès des jeunes urbains connectés, mais le principal enjeu reste l'accessibilité des soins pour les personnes fragiles, cela doit être la priorité des politiques de santé publique. Il a également remonté des freins sur le développement de la télé-expertise, qui selon lui présente également un potentiel important d'amélioration des prises en charge.

Lors de la remise des prix, Nicolas Revel, directeur général de la CNAM, a assuré que la dynamique de la télémédecine était très favorable, évoquant "plusieurs dizaines de milliers de téléconsultations enregistrées", 

En conclusion, Agnès Buzyn a annoncé qu'une deuxième édition est prévue pour l'année prochaine. Elle a exorté les lauréats à être des "ambassadeurs de la télémédecine". 

La vidéo primée est visible en suivant ce lien.

intervention au Haut Conseil pour l'Avenir de l'Assurance Maladie

12 juin 2019 

Le docteur Marie Benque, médecin généraliste associée chez ipso santé, intervenait aujourd'hui dans le cadre d'un séminaire du Haut Conseil pour l'Avenir de l'Assurance Maladie (HCAAM), sur le thème "Ressources humaines et organisation des soins". L'occasion de faire un retour d'expérience sur l'utilisation des outils numériques au sein du réseau de cabinets médicaux, les services rendus, les conséquences en termes d'évolution des rôles et des organisations. 

Marie Benque a partagé notre expérience sur 3 cas d'usage chez ipso santé : la téléconsultation pour les patients autonomes, la téléconsultation pour les patients dépendant à domicile, et la téléexpertise. Elle a mis en avant l'émergence de nouvelles problématiques organisationnelles liées à l'utilisation d'outils de téléconsultation, et l'importance de les intégrer aux parcours existant pour ne pas créer de nouvelles inefficiences et inégalités d'accès aux soins.

intervention au colloque de l’URPS Ile-de-France

14 février 2019

Les docteurs Nicolas de Chanaud et Adrien Naegelen étaient aujourd’hui conviés au colloque de l’URPS Ile-de-France pour témoigner de leur expérience de la télémédecine chez ipso.

Les professionnel(le)s ipso pratiquent la télémédecine depuis début 2018 dans le cadre d’une convention d’expérimentation signée avec l’ARS Ile-de-France, avec notre partenaire idomed. L’accord conventionnel signé le 14 juin 2018 pose désormais un cadre favorable à l’essor plus généralisé de la télémédecine. Deux catégories d’actes ont été créées : la téléconsultation, possible depuis le 15 septembre 2018 et la télé-expertise qui se mettra en place en février 2019.

lancement de la téléconsultation pour tou(te)s les patient(e)s suivi(e)s chez ipso

24 novembre 2018 

Après une opération commando de quelques semaines, qui a impliqué la collaboration de l’ensemble des équipes techniques d’ipso santé et de notre partenaire idomed, la téléconsultation est désormais ouverte sur notre portail internet pour tou(te)s les patient(e)s suivi(e)s au sein de notre réseau. L’option est bien entendu réservée au motifs qui peuvent s’y prêter.

Depuis le 15 septembre, la téléconsultation peut être prise en charge par l'Assurance Maladie et une complémentaire santé dans les mêmes conditions qu'une consultation classique, à la condition qu’elle s'inscrive dans un parcours de soins coordonnés par le médecin traitant. Elle est facturée au même tarif qu'une consultation classique de généraliste ou de spécialiste.

Après avoir été pionniers de la télémédecine en proposant du suivi à distance des personnes âgées dépendantes depuis 2018, dans le cadre d’une convention d’expérimentation avec l’ARS Ile-de-France, nous continuons d’innover et d’utiliser la technologie au service de la médecine et des patient(e)s !

ouverture du cabinet médical ipso Nation

16 octobre 2018

Une nouvelle aventure est lancée ! Après de nombreux mois de travaux, de sueur et de préparation, l'heure est enfin arrivée de découvrir le nouveau membre de la famille ipso : ipso Nation !

Les docteurs Cécile Mousnier, Sandrine André, Karim Sandid et Inès Dumortier, avec le soutien d’une équipe de choc d’assistant(e)s, office managers et médecins remplaçant(e)s, sont désormais installés au 73 rue de Montreuil dans le 11e arrondissement de Paris, à quelques pas de la place de la Nation (métros rue des Boulets ou Nation).

Le cabinet aura un fonctionnement similaire à celui d’ipso Saint Martin : prise en charge de proximité couvrant l’essentiel des besoins quotidiens (médecine générale, suivi pédiatrique, suivi gynécologique, suivi de grossesse, urgences quotidiennes, addictologie…), sur des horaires étendus, à des tarifs conventionnés secteur 1.

Les cabinets fonctionnent en réseau, et tout(e) patient(e) qui a choisi un médecin traitant chez ipso peut consulter dans n’importe quel cabinet en restant dans le parcours de soin. La prise de rendez-vous se fait sur notre portail internet commun.

L’ouverture du cabinet, qui à terme fera environ 380m2, se fait en 2 phases : 3 salles de consultation sont ouvertes dès à présent, 5 autres ouvriront au printemps 2019.

ipso santé auditionné sur les déserts médicaux au CESE

13 décembre 2017

Les déserts médicaux concernent déjà au moins 8 % de la population. Ils s’étendent rapidement en raison du décalage croissant entre, d’une part, la demande de soins induite par le vieillissement de la population et la chronicisation des pathologies et, d’autre part, une offre de soins par endroits lacunaire. Ils touchent autant les zones urbaines que les zones rurales, notamment de nombreux arrondissements parisiens sont déjà ou en passe de devenir des déserts médicaux pour la médecine générale.

En réalisant une veille des pétitions citoyennes en ligne, le Conseil Economique Social et Environnemental (CESE) avait repéré la gravité de ce sujet désormais central dans le débat public, et a lancé une commission pour rendre un avis au gouvernement sur les solutions à mettre en œuvre. Benjamin Mousnier-Lompré, associé chez ipso santé, était aujourd’hui auditionné dans ce cadre, pour partager notre diagnostic et les leçons de l’expérience ipso.

 

Vous pouvez retrouver tous les éléments ici.

ipso santé soutenu par l’ONG Ashoka

23 novembre 2017 

Au cours d’une soirée à Station F, l’ONG Ashoka, le plus grand réseau mondial d’entrepreneurs sociaux, a dévoilé les 8  entrepreneurs  sociaux qui intègrent cette année son réseau. Que ce soit dans l’éducation, la santé, l’emploi ou encore le  vivre-ensemble,  ces  entrepreneurs  sociaux  ont  été  sélectionnés  pour  leurs  innovations répondant aux plus grands enjeux de société.

Benjamin Mousnier-Lompré, cofondateur d’ipso santé, rejoint ainsi officiellement le réseau et devient Fellow Ashoka. Après un processus de sélection de 8 mois faisant appel à des jurys d’experts nationaux et internationaux, les entrepreneurs sociaux ont été sélectionné selon trois critères :

  • Une approche inédite et innovante, qui porte en elle une volonté de s’attaquer aux racines d’un problème, afin de transformer les choses durablement, à l’échelle de tout un secteur
  • Un potentiel d’impact positif à grande échelle, qui découle d’une stratégie entrepreneuriale ambitieuse  qui  saura  mobiliser  intelligemment  tous  les  acteurs  touchés  par  cette problématique, et ainsi démultiplier son impact
  • Un  profil  d’entrepreneur  éthique,  créatif  et  visionnaire, qui  saura  se  relever  de  ses échecs,  se  confronter  aux  résistances  des  acteurs  en  place,  mais  aussi  embarquer  la société derrière une vision à laquelle il ne renoncera jamais

Ils rejoignent ainsi Ashoka, qui comprend désormais 3300 hommes et femmes dans le monde (85 pays) qui mettent leurs qualités entrepreneuriales au service d’innovations efficientes destinées à résoudre des problèmes sociétaux majeurs. Afin d’accompagner ces entrepreneurs tout au long de leur aventure entrepreneuriale, Ashoka fera appel à l’ensemble de son réseau (entrepreneurs sociaux, partenaires en mécénat de compétences, dirigeant(e)s d’entreprise...). Ils mettront en place un accompagnement personnalisé, destiné à renforcer la capacité de ces entrepreneurs sociaux à développer leur action à grande échelle et à jouer un rôle de leader dans la transformation de leurs secteurs respectifs.

ipso santé lauréat Ambition du Réseau Entreprendre

11 juillet 2017

Le Réseau Entreprendre a annoncé ce soir lors d’une soirée au Palais Brongniart que ipso santé fait partie des 5 entreprises lauréates en 2017 de son programme Ambition. Ce programme sélectif récompense et accompagne les entreprises en forte croissance, au modèle économique établi, et au potentiel significatif de création d’emplois.

ipso bénéficiera d’un accompagnement collégial de chef(fe)s d’entreprise expérimenté(e)s, et l’accès à des financements dédiés de la Banque Publique d’Investissement. C’est un beau label et une belle reconnaissance du travail de l’équipe !

coup d’envoi : ouverture du cabinet médical ipso Saint Martin

24 avril 2015

Après de nombreux mois de gestation riches en péripéties, nous sommes heureux de vous annoncer la naissance du cabinet médical ipso. Nous avons ouvert nos portes, au 323 rue Saint Martin dans le 3e arrondissement de Paris, en face de la Gaité Lyrique et du Conservatoire National des Arts et Métiers (métro Strasbourg St Denis, Réaumur-Sébastopol ou Arts et Métiers).

Les Docteurs Marie Benque, Charlotte Parment, Mathilde Roze et leur équipe vous y accueillent tous les jours.

Merci à toutes et tous pour votre soutien depuis le début de l’aventure, sans tous vos encouragements et vos précieux coups de pouce nous n’aurions pas franchi autant d’épreuves. Entre participations à des brainstormings épiques, réponses à nos questionnaires en ligne, conseils éclairés, mises en relation décisives, ou même coups de main bienvenus sur le chantier, votre engagement et votre confiance nous ont beaucoup aidé à avancer. ipso existe aussi parce que vous avez cru en nous !

Nous voulons faire de ce projet un motif d’espoir pour le système de santé parisien, répondre aux attentes de la jeune génération de médecins, et faciliter l’accès pour tous aux soins de proximité. Le cabinet sera une maison de santé universitaire et pluridisciplinaire, qui accueillera progressivement sur 400 m2 une dizaine de professionnel(le)s de santé. Il servira à la fois de laboratoire, d’incubateur de nouvelles technologies liées à l’e-santé, de lieu de formation pour des étudiant(e)s en médecine, et de tête de pont pour un futur réseau.

ipso lauréat du programme Start 2014 du Réseau Entreprendre

23 octobre 2014 


ipso santé est fier d'être lauréat 2014 du Réseau Entreprendre Paris !

Outre un label prestigieux, nous bénéficierons notamment d'un accompagnement personnalisé par un chef d'entreprise et d'un prêt d'honneur.

Une nouvelle marque de reconnaissance importante pour notre projet ! Merci aux membres du Réseau Entreprendre qui ont cru en nous.

longue vie au Point Paris !

4 juin 2014 

 

Aujourd'hui la Ville de Paris lance son nouveau domaine internet .paris, dont ipso est fier d'avoir été choisi comme ambassadeur, avec le site ipso.paris. A ce titre, nous faisons partie des 100 privilégiés à bénéficier de l'exclusivité du nom de domaine dans les 6 prochains mois.

ipso sera présent ce soir à la conférence de presse au premier étage de la Tour Eiffel avec la Maire Anne Hidalgo, qui marquera le grand lancement de cette aventure. Le tablier de la Tour s'illuminera vers 22h aux couleurs du nouveau domaine.

En mettant ipso en avant, et surtout à travers nous le thème de la santé et du bien-être des parisiens, la Ville de Paris montre son engagement sur la question du renouvellement de l'offre de soins, qui est plus que jamais une nécessité. Sans une réorganisation et une modernisation rapide de son tissu médical, Paris devra faire face à une situation nettement dégradée dans très peu de temps, avec notamment une grande difficulté d'accès aux médecins généralistes. Rappelons que plus de la moitié des médecins généralistes parisiens vont partir à la retraite d'ici 10 ans, et que si rien n’est fait d’ici là, la grande majorité ne sera pas remplacée.

Être ambassadeur du .paris souligne également le rôle pionnier de notre cabinet médical nouvelle génération. La santé est un secteur en profonde mutation avec le développement des technologies numériques : e-santé, applications mobiles de santé, objets connectés. La modernisation, la digitalisation, et la réorganisation efficiente des systèmes de soins actuels sont désormais reconnues comme des priorités stratégiques, des facteurs clés de préservation d'un système de santé efficace.

Paris a un historique solide et de réels atouts tant sur le médical que sur le digital. Il est primordial pour la ville de rester à la pointe sur ces secteurs vecteurs d'innovations, d'emplois, d'attractivité et de compétitivité. Un écosystème se met en place, comme en témoigne l’inauguration récente d'un nouvel incubateur parisien dédié à l’e-santé.

Nous sommes impatients de vous faire profiter de toutes les fonctionnalités du portail ipso.paris, notamment une prise de rendez-vous en ligne pratique et intelligente, à tout moment du jour ou de la nuit, avec le médecin de votre choix. Rendez-vous dans quelques mois pour l’ouverture du cabinet !

ipso heureux lauréat de Paris Initiative Entreprise

30 mai 2014 

ipso santé est fier d'annoncer sa sélection par Paris Initiative Entreprise (PIE) comme lauréat de sa promotion 2014 !

Chaque année une vingtaine de projets innovants et responsables socialement sont accompagnés et subventionnés par cet organisme, qui dépend de la Mairie de Paris, la région Ile-de-France, la Chambre de Commerce ou encore le Fonds Social Européen.

A ce titre, nous bénéficierons d'un accompagnement du réseau PIE et de 30.000 euros de financement, qui nous permettront d'accélérer notre développement technologique dans les mois qui viennent, avec de nombreux projets dans les cartons.

Cette marque de reconnaissance est très importante pour nous. Elle nous conforte dans nos efforts, et valide la valeur sociale et sociétale de notre engagement à contribuer à la création d'un parcours de soins plus accessible, plus juste et plus efficace pour les parisiens.

Merci aux membres du jury de Paris Initiative Entreprise qui ont unanimement cru en nous, et à tous nos soutiens présents depuis le début de l'aventure.

ipso obtient son permis de construire pour son cabinet médical à Paris

23 mai 2014

 

Il était une fois l'histoire d'une équipe de jeunes médecins qui voulaient ouvrir un cabinet médical à Paris, un cabinet médical innovant et engagé...

 

587 signatures,

448 feuilles A3 (soit 5 kg de papier),

16 reliures et 32 couvertures en plastique (soit 1 kg de plastique),

1637 km en train,

37 km à Velib’,

15 réunions avec des fonctionnaires de la Ville de Paris ou de la Préfecture,

9 litres de café, 80 chouquettes,

122 appels téléphoniques (le plus souvent sur messagerie),

6 tampons de 6 services différents,

12.000 € de taxe d'aménagement,

et 4 mois de patience plus tard...

Nous avons notre permis de construire, et les travaux sont lancés !

 

Voilà l'énergie, le temps et l'argent que nous avons dû dépenser pour obtenir les autorisations pour débuter les travaux de rénovation de notre local dans le 3e arrondissement de Paris. Sans parler du coût de l'immobilier, qui s'étonne que quasiment plus aucun jeune médecin ne s'installe à Paris ? Pour rappel, Paris doit permettre l'installation d'environ 1000 nouveaux médecins d'ici 10 ans pour ne pas se retrouver en pénurie...